Travailleurs sociaux et partages positifs

Nos revendications, en tant que travailleurs sociaux, sont nécessaires pour faire état de nos situations sur le terrain. On le sait, nous avons de moins en moins de budgets, de plus en plus de personnes en difficultés à accompagner, c’est un travail difficile, et pas très bien payé. Et comme la plainte est un sport national en France, lorsqu’on cherche à en savoir plus sur l’actualité en travail social, ce n’est généralement pas très joyeux.

Et le verre plein alors,  où est-il ? Qu’est ce qui nous a poussé à nous engager dans cette voie ? Ce qui nous fait aimer ce qu’on fait ? Quels sont les projets positifs et innovants ? Parce que notre métier n’est pas juste « un métier difficile ». Un grand nombre d’entre nous, l’aiment, car il nous porte, nous fait réaliser de belles rencontres de vie. Nous oublions parfois de regarder en arrière et de voir tout le chemin accompli avec les enfants et les adultes que nous accompagnons.

Pour cela, j’ai créé un lieu de break : dans ce groupe, seul les partages positifs sont autorisés.   Je vous partage un article paru dans le magazine de travail social TSA QUOTIDIEN, qui en parle encore mieux que moi.

article TSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *